VTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM Banners
Erreur
  • XML Parsing Error at 1:220. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:309. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:302. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:229. Error 9: Invalid character

La confrence sur le dveloppement de lagroalimentaire sest ouverte mardi 11 juillet 2017 par Aziz Akhannouch, ministre de lAgriculture, de la Pche, du Dveloppement Rural et des Eaux et Forts. Ont assist cette confrence des centaines de professionnels et de responsables du secteur.

Le Plan Maroc Vert(PMV) a mis la modernisation du secteur agricole comme pilier central de son difice. Valoriser les produits de la terre vise rompre avec une logique qui a longtemps cantonn le secteur agricole dans des limites troites. Les objectifs de cette valorisation sont nombreux et ont un impact direct sur le niveau de vie des agriculteurs, sur la structure de nos tissus industriels, sur lemploi et sur nos comptes extrieurs.

Le bras financier du PMV, savoir le GroupeCrdit Agricole du Maroc(GCAM), sest engag depuis le lancement du grand programme accompagner les porteurs de projets, tout en adaptant ses interventions la spcificit de leurs actions. Outill et fort de son exprience ayant dpass 50 ans, le GCAM volue aujourdhui pour plus dinnovation pour assurer la jonction entre de lamont agricole laval agro-industriel.

AzizAkhannouch a affirm que le gouvernement a mis en place des moyens financiers consquents pour renforcer les activits agroalimentaires. 12 milliards de DH ont fait lobjet de signatures daccords avec les professionnels, et des aides de 4 milliards de DH seront mis en place. Ses actions permettront de crer 38.000 emplois, et une valeur ajoute annuelle de 13 milliards de DH. Le but est dencourager linvestissement dans lensemble des maillons de la production et de la transformation. Les aides pourraient atteindre 20% 30% des montants des investissements. Valoriser les produits permettrait de renforcer loffre sur le march national et aussi sur le march international.

Le prsident de la Confdration Marocaine De lAgriculture et du Dveloppement Rural (COMADER) a salu laccompagnement du GCAM et le support quil a constitu depuis bientt 10 ans. Le PDG du GCAM, Tarik Sijilmassi a soulign limportance accorde par son institution au PMV et ladaptation de ses moyens pour renforcer le tissu agricole marocain, savoir les prfinancements, les taux prfrentiels et lexonration des commissions dengagement. Le Pack qui sera prsent aux agriculteurs et aux industriels est variable et divers, et ce en fonction des chanes de valeurs. Avec ce nouveau pas, le GCAM ouvre de nouvelles voies pour donner une nouvelle dimension lagriculture marocaine. Toutes les composantes de la valorisation des diffrents produits ont t exposes lors de cette journe ddie laccompagnement financier du dveloppement de lagro-alimentaire.

La confrence sur le dveloppement de lagroalimentaire sest ouverte mardi 11 juillet 2017 par Aziz Akhannouch, ministre de lAgriculture, de la Pche, du Dveloppement Rural et des Eaux et Forts. Ont assist cette confrence des centaines de professionnels et de responsables du secteur.

Le Plan Maroc Vert(PMV) a mis la modernisation du secteur agricole comme pilier central de son difice. Valoriser les produits de la terre vise rompre avec une logique qui a longtemps cantonn le secteur agricole dans des limites troites. Les objectifs de cette valorisation sont nombreux et ont un impact direct sur le niveau de vie des agriculteurs, sur la structure de nos tissus industriels, sur lemploi et sur nos comptes extrieurs.

Le bras financier du PMV, savoir le GroupeCrdit Agricole du Maroc(GCAM), sest engag depuis le lancement du grand programme accompagner les porteurs de projets, tout en adaptant ses interventions la spcificit de leurs actions. Outill et fort de son exprience ayant dpass 50 ans, le GCAM volue aujourdhui pour plus dinnovation pour assurer la jonction entre de lamont agricole laval agro-industriel.

AzizAkhannouch a affirm que le gouvernement a mis en place des moyens financiers consquents pour renforcer les activits agroalimentaires. 12 milliards de DH ont fait lobjet de signatures daccords avec les professionnels, et des aides de 4 milliards de DH seront mis en place. Ses actions permettront de crer 38.000 emplois, et une valeur ajoute annuelle de 13 milliards de DH. Le but est dencourager linvestissement dans lensemble des maillons de la production et de la transformation. Les aides pourraient atteindre 20% 30% des montants des investissements. Valoriser les produits permettrait de renforcer loffre sur le march national et aussi sur le march international.

Le prsident de la Confdration Marocaine De lAgriculture et du Dveloppement Rural (COMADER) a salu laccompagnement du GCAM et le support quil a constitu depuis bientt 10 ans. Le PDG du GCAM, Tarik Sijilmassi a soulign limportance accorde par son institution au PMV et ladaptation de ses moyens pour renforcer le tissu agricole marocain, savoir les prfinancements, les taux prfrentiels et lexonration des commissions dengagement. Le Pack qui sera prsent aux agriculteurs et aux industriels est variable et divers, et ce en fonction des chanes de valeurs. Avec ce nouveau pas, le GCAM ouvre de nouvelles voies pour donner une nouvelle dimension lagriculture marocaine. Toutes les composantes de la valorisation des diffrents produits ont t exposes lors de cette journe ddie laccompagnement financier du dveloppement de lagro-alimentaire.

La confrence sur le dveloppement de lagroalimentaire sest ouverte mardi 11 juillet 2017 par Aziz Akhannouch, ministre de lAgriculture, de la Pche, du Dveloppement Rural et des Eaux et Forts. Ont assist cette confrence des centaines de professionnels et de responsables du secteur.

Le Plan Maroc Vert(PMV) a mis la modernisation du secteur agricole comme pilier central de son difice. Valoriser les produits de la terre vise rompre avec une logique qui a longtemps cantonn le secteur agricole dans des limites troites. Les objectifs de cette valorisation sont nombreux et ont un impact direct sur le niveau de vie des agriculteurs, sur la structure de nos tissus industriels, sur lemploi et sur nos comptes extrieurs.

Le bras financier du PMV, savoir le GroupeCrdit Agricole du Maroc(GCAM), sest engag depuis le lancement du grand programme accompagner les porteurs de projets, tout en adaptant ses interventions la spcificit de leurs actions. Outill et fort de son exprience ayant dpass 50 ans, le GCAM volue aujourdhui pour plus dinnovation pour assurer la jonction entre de lamont agricole laval agro-industriel.

AzizAkhannouch a affirm que le gouvernement a mis en place des moyens financiers consquents pour renforcer les activits agroalimentaires. 12 milliards de DH ont fait lobjet de signatures daccords avec les professionnels, et des aides de 4 milliards de DH seront mis en place. Ses actions permettront de crer 38.000 emplois, et une valeur ajoute annuelle de 13 milliards de DH. Le but est dencourager linvestissement dans lensemble des maillons de la production et de la transformation. Les aides pourraient atteindre 20% 30% des montants des investissements. Valoriser les produits permettrait de renforcer loffre sur le march national et aussi sur le march international.

Le prsident de la Confdration Marocaine De lAgriculture et du Dveloppement Rural (COMADER) a salu laccompagnement du GCAM et le support quil a constitu depuis bientt 10 ans. Le PDG du GCAM, Tarik Sijilmassi a soulign limportance accorde par son institution au PMV et ladaptation de ses moyens pour renforcer le tissu agricole marocain, savoir les prfinancements, les taux prfrentiels et lexonration des commissions dengagement. Le Pack qui sera prsent aux agriculteurs et aux industriels est variable et divers, et ce en fonction des chanes de valeurs. Avec ce nouveau pas, le GCAM ouvre de nouvelles voies pour donner une nouvelle dimension lagriculture marocaine. Toutes les composantes de la valorisation des diffrents produits ont t exposes lors de cette journe ddie laccompagnement financier du dveloppement de lagro-alimentaire.

Source :challenge.ma du 11 juillet 2017