VTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM Banners
Erreur
  • XML Parsing Error at 1:220. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:309. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:302. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:229. Error 9: Invalid character
Plus dun milliard de DH pour la viande uniquement
Lait/glaces font autant
- See more at: http://www.leconomiste.com/article/973550-agro-industrie-sursaut-l-export#sthash.bqgnJ86L.dpuf

alt

Plus dun milliard de DH pour la viande uniquement

Lait/glaces font autant

En 2014, les produits de la mer continuent de constituer lessentiel des exportations agroalimentaires, avec un regain dactivit de segments comme les viandes transformes et les produits laitiers

Lagroalimentaire marocain aura t en superforme en 2014 lexport. En effet, les indicateurs indiquent une croissance de 3,3% en 10 ans au niveau de lindustrie des viandes porte par les exportations de viandes prpares et transformes qui ont atteint plus de 1 milliard de DH. Nous ninterprtons pas ces chiffres comme un regain soudain du secteur agroalimentaire, mais comme le rsultat dun savoir-faire, construit dans la dure par lensemble des industriels du secteur, prcise Amine Berrada Sounni, prsident de la Fdration de lagroalimentaire (Fenagri).
Selon les agro-industriels, les statistiques de lOffice des changes sont particulirement significatives. Elles montrent une monte en puissance continue des exportations marocaines sur les 10 dernires annes. A noter que la secteur de lagroalimentaire na jamais bnfici dune politique publique spcifique. Les performances que nous constatons aujourdhui sont le fruit dun travail de longue haleine des industriels pour le dveloppement de leurs entreprises, tient prciser le prsident de la Fenagri.
Sur les prvisions, la fdration table sur des exportations 2015 sur la mme tendance que celles enregistres en 2014. Un effort industriel qui devrait tre accompagn dun contrat-programme dont les travaux de ltude stratgique sont en cours. Les bons rsultats ne se limitent pas aux viandes. Les exportations de confiseries et chocolateries ont galement enregistr une croissance 435 millions de DH en 2014 (essentiellement en Afrique). Une perce favorise par le travail de fond de la diplomatie conomique dans la rgion, notamment dans les pays francophones, dont nous rcoltons aujourdhui les fruits en tant quacteurs conomiques, se flicite la prsidence de la Fenagri.
Selon les membres de la corporation, le march subsaharien prsente dexcellentes opportunits pour lindustrie agroalimentaire marocaine. Nous sommes favoriss par une bonne image du made in Maroc, peu de marques locales fortes, peu de concurrence de produits venant dautres pays, argumente le prsident de la Fenagri.
Les glaces et autres produits laitiers ont aussi enregistr une bonne anne 2014 lexport avec un rsultat dun peu plus de 1 milliard de DH. Des rsultats assez surprenants compte tenu du fait que le Maroc reste un importateur net de produits laitiers, la balance commerciale tant dficitaire pour ce groupe de produits. Pour les membres de la Fenagri, la situation sexplique par lapprciation en 10 ans du taux de couverture des importations marocaines des produits laitiers, passant de 42% en 2004 32,9% en 2014.

Relais de croissance

Malgr de bons rsultats en 2014, le secteur de lagroalimentaire se doit didentifier des nouveaux relais de croissance autres que lAfrique, bien que le continent prsente de relles opportunits pour le secteur. Les Marocains disposent galement de bonnes cartes jouer au Moyen-Orient. En termes de produits, le halal est certainement un march davenir, prcise le prsident de la Fenagri.
Le march du halal compte, rappelons-le, sur 1,5 2 milliards de clients potentiels pour un pouvoir dachat de 4.000 milliards de dollars, dans le monde.