VTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM Banners
Erreur
  • XML Parsing Error at 1:220. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:309. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:302. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:229. Error 9: Invalid character

La FENAGRI trace un nouveau chemin pour le secteur de lagroalimentaire. Aprs avoir russi supprimer la mesure concernant la hausse de la TVA sur les ptes, la fdration compte redonner un nouveau souffle au secteur.

EcoLa bataille continue pour la Fdration nationale de lagroalimentaire (FENAGRI). Aprs avoir mis en place une stratgie pour le secteur, le combat continue pour adopter de nouvelles mesures susceptibles de revaloriser le secteur de lagroalimentaire. En effet, selon Amine Berrada Sounni, prsident de la FENAGRI, ce secteur est encore la trane et il est temps de rattraper le temps perdu pour se remettre niveau. Ainsi, lors des dernires Assises de lindustrie, la fdration a sign un mmorandum lui permettant de se doter dune stratgie de dveloppement qui fasse la fois converger le plan Maroc, le plan mergence et le Plan dacclration industrielle.

La stratgie devra nous permettre didentifier les leviers en vue de mieux intgrer les industriels avec lamont agricole afin de mieux valoriser ces produits, renforcer la comptitivit du secteur agroalimentaire au niveau national et international ainsi que booster les exportations, prcise le prsident de la FENAGRI. Ainsi, pour mieux accompagner cette stratgie tant attendue, la fdration a mis les bouches doubles et vient de constituer un comit stratgique du contrat-programme mis en place. Ce dernier comprend des chefs dentreprises de toutes les filires du secteur. Ce n'est pas tout: dans sa stratgie, la fdration compte poursuivre sur sa lance. Aprs avoir obtenu gain de cause auprs des pouvoirs publics pour supprimer la mesure concernant la hausse de la TVA sur les ptes, le prsident veut acclrer la cadence en sattaquant dautres problmatiques qui touchent le secteur de lagroalimentaire telles que lcotaxe. En effet, la fdration a lanc une expertise mondiale qui se base sur un benchmarking. Ceci lui permettra de soumettre une proposition au ministre concern. Dans la mme optique, un projet pour structurer une filire recyclage autour dun groupement dintrt conomique est en gestation. Ces chantiers quAmine Berrada souhaite boucler en 2015 donneront un nouveau souffle au secteur. Pour mener bien cette mission, le prsident de la fdration sest entour de profils qualifis. Cest dailleurs le cas de Sadek Cherif, qui vient dtre nomm la tte de la direction gnrale de la fdration, dont lexprience dans le domaine ne serait que bnfique, selon Berrada.