VTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM BannersVTEM Banners
Erreur
  • XML Parsing Error at 1:220. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:309. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:302. Error 9: Invalid character
  • XML Parsing Error at 1:229. Error 9: Invalid character
Agroalimentaire : Le contrat-programme se fait attendre - LES ECO - 7 avril 2014

Textille

La Fdration nationale de lagroalimentaire attend beaucoup de la stratgie industrielle 2014-2020. Un mmorandum dentente a t sign entre le gouvernement et la Fenagri afin de dfinir une stratgie de dveloppement et dlaborer un contrat-programme.

La filire agroindustrielle lattend depuis belle lurette. Une stratgie ddie aux industries agroalimentaires est en effet une revendication pour le moins rcurrente de la part des professionnels de cette filire. Le lancement, mercredi dernier, de la stratgie industrielle 2014-2020 devrait faire bouger les choses. Les reprsentants du secteur comptent sur ce nouvel lan, tout en restant prudents, mme si une convention a t signe dans ce sens lors du lancement du Plan Elalamy. Un mmorandum dentente a t sign entre le ministre de lAgriculture, le ministre de lIndustrie et la Fenagri. Lobjectif est de dfinir une stratgie de dveloppement des industries agro-alimentaires et dlaborer un contrat-programme pour le secteur entre ltat et la Fenagri, rappelle Amine Berrada Sounni, prsident de la Fdration nationale de lagroalimentaire, en se flicitant de cette avance mais sans se rjouir davance. Nous attendons du contrat-programme des mesures pragmatiques et oprationnelles, ajoute-t-il donc sans semballer.

Transformation
Il faut dire que, malgr les potentialits dont dispose le Maroc dans cette activit, jamais un vrai dcollage global na pu tre amorc parmi les mtiers qui la composent. Le contexte de mondialisation nous impose de gagner rapidement en comptitivit en modernisant le secteur, insiste le prsident de la Fenagri, mettant ainsi laccent sur lun des dfis de la nouvelle stratgie industrielle, aussi bien que sur les dgts causs par la concurrence trangre. Pour ne citer quun cas, lagroalimentaire turc, trs agressif, na cess de monter en puissance depuis quelques annes, grignotant (pour ne pas dire dvorant) des parts de march au dtriment des oprateurs marocains. La dmarche initie pour notre industrie ds 2012 sinscrit, selon moi, parfaitement dans la volont affiche lors des Assises dacclrer la politique industrielle du pays, dautant plus que lindustrie agro-alimentaire est stratgique pour le dveloppement conomique pour tous les pays, poursuit Berrada Sounni plein despoir, avant de conclure par une touche damertume tout de mme. Le Maroc semble parfois avoir minimis le rle de lindustrie de transformation.